• Difficile d’arpenter les routes du département sans avoir tôt ou tard sous les yeux le Puy-de-Dôme, le volcan fétiche des Puydomois, au coeur d'une chaîne de 80 volcans.

     

    DSC04360

     

    Le Puy de Dôme se dresse à l'ouest et à quinze kilomètres de Clermont-Ferrand. Sur son sommet est construit un relai hertzien, haut de 60 mètres. En bas du Puy, un péage attend les touristes désirant accéder en véhicule au sommet. Ils n'y échapperont pas car il n'y a qu'une route montant sur le volcan. Elle est longue de 6 km et s'enroule autour de celui-ci dans une montée à 12%.


    Le Puy de Dôme est un volcan de type explosif. Il n'a pas de cratère. Il en est sorti des nuées ardentes de 500° à 700° atteignant 150 km/h, ainsi que du magma très visqueux à 900°. Le volcan s'est formé en grande partie sur le "Petit Puy de Dôme" et culmine à 1465 m d’altitude.

     

    DSC04362

     

    L'Auvergne

    Je ne faisais qu'y passer

    Je m'y suis arrêté

    J'y retournerai


    10 commentaires
  • DSC04382

     

    Tel un nid d'aigle, le Château de Tournoël, depuis 1000 ans surveille les vallées et les volcans d'Auvergne. Construit pour résister à tous les sièges, il fut attaqué cinq fois, pris deux fois par la ruse, une fois par la force et résista les deux autres fois. Après chaque siège, les défenses étaient améliorées, les accès modifiés, des tours construites, des pièges mis au point. A la Renaissance, le château fut embelli de belles sculptures taillées dans la pierre de Volvic. Il fut habité par Alphonse de Poitiers, frère de Saint Louis et le maréchal de Saint André.

    Classé Monument Historique en 1889.


    8 commentaires
  •       Difficile de traverser la petite ville de Orcival sans remarquer la

         Basilique Notre-Dame qui est un chef-d'oeuvre de l'art roman

         auvergnat. Elle a été construite au XIIème siècle en andésite, la

         pierre volcanique du pays.

     

    DSC04377

     

        A quelques kilomètres d'Orcival, le Château de Cordès.

     

    DSC04380

    Il date du XVème siècle, mais a été remanié au XVIIème siècle. C'est Yves d'Alègre, maréchal de France en 1724 qui commanda les travaux d'embellissement de ce château féodal.

    Ses jardins ont été dessinés par Le Nôtre en 1695.

     

    DSC04379

     

        Seuls les jardins peuvent être visités, mais il ne faut pas faire

        comme moi, y passer au mois de novembre......


    12 commentaires
  • Toujours sur la route du retour, détour vers le lac de Servières.

     

    DSC04363

     

    Dans un environnement superbe, à 30km de Clermont-Ferrand, le lac de Servières rappelle à chaque instant que l’on se situe dans un pays volcanique. Niché au cœur du parc des volcans d'Auvergne à une altitude de 1200m, il est né d'une explosion volcanique. Presque parfaitement circulaire, sa superficie est de 15ha avec une profondeur maxi de 26m. Ce magnifique lac naturel est un lac de cratère.

     

    DSC04364

     

    Un petit sentier permet d'en faire le tour, pourquoi s'en priver et en profiter pour se dégourdir les gambettes.....

     

    DSC04373

     

    Petite cueillette de champignons dans le sous-bois qui longe le lac.

     

    DSC04370

     

    DSC04371

     

    DSC04374

     

    Ses eaux claires et fraîches sont alimentées par des sources, et abritent une population de poissons, la truite arc-en-ciel, la truite-fario et l’omble chevalier.

     

    DSC04375

     

                                                                                        Source internet.


    10 commentaires
  • "... là deux roches s'affrontent, la Tuilière d'où l'on extrait les lauzes ou tuiles de laves, et la Sanadoire, la Sonnante ainsi nommée pour les gémissements que la bise tire de ses fissures...."

                                                                                                     Henri Pourrat (1887/1959)

     

    DSC04357

     

    Les roches Tuilière et Sanadoire constituent un des paysages exceptionnels d’Auvergne. Cheminée volcanique, la première doit son nom aux lauzes extraites de ses flancs, utilisées pour couvrir les maisons. L’extraction des ardoises a maintenant disparue sur ce site qui est classé.
    La roche Sanadoire est une protrusion phonolitique (poussée de lave épaisse), cette pierre résonne quand on la frappe. A son sommet s’élevait un château fort occupé par les anglais pendant la guerre de cent ans. Le violent tremblement de terre du XVème siècle le détruisit complètement.
    Entre les deux roches on peut voir la vallée de la Fontsalade (fontaine salée en patois), vallée creusée par une érosion d’origine glacière.

     

    DSC04359


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique